Power BI : Utilisation de plusieurs champs de date

Tout comme d’autres outils de reporting, Power BI fonctionne mieux si les données se trouvent dans un schéma en étoile. Ce qui signifie que vous disposez de tables de faits et de dimensions. Une de ces dimensions est généralement la dimension date. Cette dimension permet de filtrer vos données par champs de date. Lorsque vous avez différents champs de date tels que OrderDate, DueDate et ShipDate dans votre table de faits, vous devez tenir compte de certains éléments.

La dimension date

Lorsque vous créez un modèle de données à partir d'une table de faits, Power BI crée parallèlement une dimension date pour chacun des différents champs de date. Ce qui peut vous aider dans le cas d’un modèle simple. La table ou dimension date masquée se limite toutefois au jour, au mois, au trimestre et à l’année. C’est pourquoi nous préférons utiliser une dimension de date spécifique pour pouvoir créer des champs de date personnalisés.

Utilisation de différents champs de date

Dès que vous avez déterminé la structure de la dimension date, liez-la à la table de faits. Et voici maintenant la partie plus difficile : Power BI ne peut créer qu'un seul lien actif entre deux tables. Comme déjà mentionné précédemment, il nous faut une solution alternative pour pouvoir lier les champs date à la table de faits.

Une solution pourrait être de dupliquer la dimension date autant de fois qu'il y a de champs date. Cela implique toutefois que vous utilisez différents segments pour sélectionner une plage d'années par exemple, donc un pour chaque champ. Ce n’est donc pas vraiment la solution idéale.

Nous en créerons donc un deuxième, troisième, ... et donc un lien inactif entre la dimension date et la table de faits. Vous déterminez en réalité le lien actif en analysant l’utilisation. Généralement, on choisit le lien le plus souvent utilisé ou le « tampon de données » initial dans le processus (par exemple, OrderDate).

Par rapport à ces relations actives et inactives, il faut effectuer des calculs spécifiques afin d’afficher les résultats de la perspective date « inactive ». Utilisez une formule comme celle-ci :

Measure =
CALCULATE (
    [M_ActiveDate];
    USERELATIONSHIP ( DIMDATE[Date]; FACTS[Date_inactiveRelation] )
)

Nous activons uniquement le lien nécessaire de manière temporaire, avant et pendant l'exécution du calcul respectif.

Cela vous semble facile ? Ou pas vraiment ? Ne manquez pas notre formation Power BI pour mieux comprendre les relations de données dans votre modèle Power BI. Nos consultants Power BI sont aussi à votre disposition pour vous aider à optimiser vos rapports.

Partager cet article de blog
Categories: Power BI
Tags: Power BI

Also interesting for you

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.

Améliorez votre connaissance et vos compétences 

Inscrivez-vous pour notre bulletin et recevez tous les mois :

  • Des trucs et astuces exclusifs 
  • L'information sur nos formations
  • Des tendances de la formation
  • Des invitations pour des séminaires et des évènements

Formations populaires